Discours de cérémonie laïque : comment faire ?

Comment rédiger son discours de cérémonie laïque

Vous avez été choisi pour intervenir lors de la cérémonie laïque de vos proches, vous en êtes ravi mais vous vous sentez un peu perdu et ne savez pas trop comment faire ?

Pas de panique, en tant qu’officiante de cérémonie laïque professionnelle, je vous donne aujourd’hui quelques règles à savoir pour réussir au mieux votre intervention.

Régle n°1 : Soyez concis

Les interventions lors d’une cérémonie laïque sont primordiales. Ce sont elles qui vont rendre cette cérémonie encore plus touchante et personnelle. Mais le but d’une cérémonie laïque est justement d’avoir une cérémonie rythmée et dynamique avec plusieurs actions (des enchaînements d’interventions et de rituels). Personne n’a envie d’écouter un discours de 45 minutes d’une même personne en continue. Généralement, je conseille aux intervenants de mes cérémonies un timing de 2 minutes pour une prise de parole seul ( 1 seul intervenant) et 4 à 5 minutes pour une intervention groupée. Ainsi vous avez le temps de leur adresser un joli message sans pour autant rentrer dans un monologue interminable.

Règle n°2 :  Pas de place pour l’improvisation

Il est impératif de préparer à l’avance votre prise de parole. L’improvisation n’est pas envisageable. On ne vous demande pas d’écrire un discours à réciter par cœur. Mais d’avoir une idée de ce que vous voulez dire. En effet, préparer son discours est le meilleur moyen de réussir votre intervention et de respecter le temps qui vous est donné. Sans préparation, on peut vite avoir tendance à perdre le fil et dépasser le temps. Ou bien paraître confus ce qui n’est pas le but rechercher. 

Règle n°3 : Connaître le ton de la cérémonie

Si vous n’avez pas d’officiant pour vous guider dans votre préparation, n’hésitez pas à demander aux mariés quels styles ils souhaitent pour leur cérémonie laïque. C’est très important pour orienter votre discours. En effet, s’ils choisissent une cérémonie dans un style décontracté vous pourrez vous permettre de miser sur l’humour et raconter par exemple quelques anecdotes parfois un peu gênantes mais drôles. Alors que s’ils souhaitent une cérémonie sobre et romantique les anecdotes gênantes et l’humour potache fera un peu déplacé et il vous faudra alors plutôt envisager un discours beaucoup plus sentimental. Sur des souvenirs heureux de votre rencontre ou de celles des mariés…rien qui ne pourrait mettre les mariés mal à l’aise. 

Règle n°4 :  Faire un discours personnel

Ce qui rend une cérémonie personnelle et touchante, c’est la sincérité des discours. Si vous avez été choisi par les mariés pour intervenir lors de leur cérémonie, c’est qu’ils pensent que votre prise de parole apportera quelques choses à leur mariage. C’est important pour eux. Cela signifie que votre histoire avec les mariés est forte et que le message que vous allez leur adresser est important pour eux. Il doit donc impérativement être sincère et vous correspondre, à vous et à votre histoire avec les mariés. 

Reprendre un discours type, trouvé sur internet n’aurait pas de sens. Remémorez-vous plutôt votre première rencontre, de beaux moments ensemble, vos plus beaux souvenirs, ce qui vous unis, etc. Un discours est une sorte de mini déclaration que vous faites aux mariés. Vous pouvez bien sûr glisser une citation ou 2 si celle-ci vous fait penser au couple et à votre histoire avec eux. Mais il n’y a rien de plus beau que le vrai et le vécu pour créer de l’émotion dans une cérémonie.

Règle n° 5 : Pas de genèse du couple

Je vois souvent des proches commencer leur discours par la biographie des mariés. Cela n’est pas nécessaire. En effet, en générale ceci est déjà fait par l’officiant (professionnel ou non) lors de l’introduction de la cérémonie. Vous pouvez bien sûr évoquer brièvement leur première rencontre si vous êtes à l’origine de leur couple. Ou bien raconter votre première rencontre avec l’être aimé de votre proche si vous êtes à l’origine plus proche de l’un que de l’autre. Mais l’ensemble de leur histoire reste la partie de l’officiant. Ce qu’on aime entendre dans vos interventions c’est VOTRE histoire avec le couple ou un des 2 mariés, et le message d’amour que vous avez envie de leur adresser.

Règle n° 6 : Avoir un petit mot pour le.la conjoint.e

Si vous êtes choisi comme intervenant, c’est que vous êtes quelqu’un de proche pour au moins un des deux mariés  : peut-être un parent, un meilleur ami, etc. Dans votre discours, vous allez donc plus facilement parler du/de la marié.e dont vous êtes le plus proche. Vos souvenirs et anecdotes ressortiront naturellement ainsi. Pour autant, il est important de ne pas oublier que si vous êtes là, c’est que vous avez été choisi par les deux membres de ce couple. Il est donc important d’intégrer un petit message à l’autre personne aussi. Vous pouvez par exemple en fin de discours, parler de votre rencontre avec lui/elle, et raconter une anecdote avec le couple pour finir par leur dire ce que vous leur souhaitez pour la suite.

Règle n° 7 :  Rester simple

Comme évoqué dans la règle 4, ce qui fonctionne le mieux pour créer de l’émotion, c’est la sincérité et le vécu. Pour pouvoir créer l’émotion en seulement 2 minutes ( ou 5 si vous faites une intervention groupée), la recette la plus efficace est de faire simple en restant vous-même. Vous avez été choisi par les mariés parce qu’ils vous aiment comme vous êtes et qu’ils savent que votre intervention apportera quelque chose à leur cérémonie d’union. Repensez simplement à vos meilleurs moments avec l’un, l’autre ou les deux, raconter cette anecdote et concluez par ce que vous leur souhaitez pour l’avenir. Un cocktail simple et ultra efficace pour toucher les mariés et leurs invités.

 

Voilà vous avez tous les ingrédients pour réussir votre discours. Dernier conseil, si vous faites une intervention groupée, vous pouvez choisir de vous diviser le temps de parole en séquence, (1 à 2 minutes chacun selon le nombre que vous êtes) et créer une sorte de déroulé de votre intervention (qui parle de quoi…), ou bien faire quelques choses ensemble (jouer un morceau de musique, une scénette de théâtre, une chanson, etc.) mais il est vraiment important de bien se coordonner et de surtout toujours respecter le ton choisi par les mariés.

N’hésitez pas à vous rapprocher de l’officiant.e chargé.e de célébrer la cérémonie. S’il n’y en a pas (ou pas de professionnel pouvant vous répondre). N’hésitez pas à me poser vos questions ou m’envoyer vos textes pour que je vous donne mon avis.

Pour continuer dans les préparatifs de votre cérémonie, retrouvez également les articles comment écrire ses vœux de mariage, ou encore préparatifs J-6 mois pour les mariages en prévision pour les beaux jours.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *